Les différents rythmes du jeu d’échecs

C’est vrai qu’aux échecs, on réfléchit, on se pose des questions, on donne le meilleur de soi-même…

Les parties rapides

Mais contrairement aux idées reçues, la plupart des parties d’échecs entre amateurs sont très courtes. Au maximum, une partie dure dix minutes dans les clubs et six minutes sur internet (cela s’appelle un blitz). L’ambiance y  est très détendue. C’est assez étonnant de voir les joueurs être capable de discuter et de mener une partie d’échecs ! On y travaille ses réflexes, sa réactivité et son aptitude à réagir correctement dans l’urgence.

Venez faire un tour dans les clubs d’échecs, allez sur les sites de jeux en ligne pour rencontrer des joueurs de tous les pays du monde. Vous verrez qu’aux échecs, on s’amuse, on rigole, on chambre…

Les parties longues

Il est vrai qu’en compétition, la cadence de jeu s’allonge et il n’est pas rare d’avoir des parties de six heures ! Mais ne vous inquiétez pas, quand on plonge dans un monde plein d’aventures, on ne voit pas le temps passer ! Lors du championnat du monde entre Magnus Carlsen et Sergeï Karjakin, il n’a pas été rare de voir la star norvégienne réfléchir jusqu’à trentes minutes pour un seul coup ! Les qualités développées y sont alors bien différentes que celles travaillées lors d’un blitz. On y apprend notamment à organiser notre réflexion, à anticiper les choix de l’adversaire, à planifier et aussi à ne pas prendre de décisions sans avoir réfléchi !

N’oubliez pas si vous voulez apprendre à jouer au jeu d’échecs, rendez-vous sur http://www.apprendrelesechecs24h.com