Ronde 7 : Le suspense continue !

Toute petite partie aujourd’hui, le chat n’a pas couru après la souris, il a eu peur ? Karjakin, avec les blancs, doit mettre la pression. Alors il tente une nouvelle ouverture en jouant au premier coup, pour la première fois dans ce match, le pion devant la dame (d4). Une nouvelle fois, le champion du monde en titre, Magnus Carlsen, évite tout débat théorique dans l’ouverture et très vite on obtient une position inconnue des bases de données.

Comme c’est la première fois qu’on voit cette position, les joueurs doivent donc réfléchir par eux-même. Sans les préparations de leurs équipes et comme dans toutes les parties depuis le début du match, Magnus, le norvégien, montre une compréhension de la position phénoménale, et pourtant à un moment il se trompe et joue un « mauvais » coup. Karjakin gagne un pion et on pense qu’il va torturer le champion pour le faire craquer.

Et bien non, le russe simplifie très vite pour faire match nul. Une mauvaise opération comptable pour lui et incompréhensible pour nous. (Il aura seulement deux fois les blancs dans les cinq dernières parties). Peut-être sa tactique est de tout jouer sur les dernières parties quand la pression va être maximale !

Pour nous, son attitude à ne pas vouloir tenter la gagne hier ou du moins de ne pas pousser fort va se retourner psychologiquement contre lui.  Et ce dès la prochaine partie ! De plus, son attitude en conférence de presse nous laisse perplexe, il s’amuse de plus en plus, et on a le sentiment qu’il n’est plus assez dans le match.

On parie donc sur une victoire de Magnus demain avec les blancs. On verra si l’histoire nous donne raison.

Rendez-vous demain !
Venez apprendre les échecs en 24h :
http://www.apprendrelesechecs24h.com