Championnat du monde d’échecs : Vaincu qui croyait vaincre

On sentait bien qu’un tournant avait eu lieu hier, on prévoyait une victoire, on a eu raison, mais lorsqu’on se trompe de vainqueur, on peut dire qu’on a tout faux !! La souris n’était pas celui qu’on pensait !

Incroyable partie en effet ! Un combat fantastique où Magnus a donné tout ce qu’il pouvait pour gagner avant de craquer et de se faire violemment contré par Sergeï..

La stratégie de Karjakin a fonctionné à merveille. Dans cette partie, il a de nouveau défendu merveilleusement face à l’attaque de Carlsen. Celui-ci avait décidé de prendre tous les risques et depuis le milieu de la partie, il a poussé, inventé, surpris, pour créer une position tendue, où tout pouvait arriver. Chaque coup joué augmentait la pression sur Karjakin mais chaque coup joué affaiblissait un peu plus sa position, c’est une stratégie habituellement bien maîtrisée par Carlsen et qui lui a valu de nombreux succès.

A quelques minutes des 4 heures de jeu (et du contrôle de temps), Magnus sacrifie un pion pour désorganiser Sergeï, mais il existe une défense : Sergeï est donné gagnant par tous les ordinateurs. Mais au moment de tuer tous les espoirs de Magnus, Sergeï se trompe !! et permet à Magnus de revenir dans la partie. Karjakin accuse le coup au fond de son fauteuil de longues minutes. On se dit alors : “Comme d’habitude Carlsen va retourner la situation”.

Le champion en titre va ensuite refuser plusieurs fois de prendre la nulle, et continue à croire en ses chances dans une position complexe et il va finir par se tromper, l’échec et mat est assuré quelques coups plus tard… Carlsen abandonne. Victoire de Karjakin.

Le choc

Vu la physionomie de la partie, on est tous ce matin un peu sous le choc. Le russe Karjakin vient de prendre l’avantage et il ne reste que 4 parties au champion pour se refaire.

Première victoire du match pour le Russe ! Magnus a boudé la conférence de presse, on l’imagine furieux après la défaite, furieux contre lui-même principalement. Il s’est battu tout seul, à vouloir trop gagner

Journée de repos aujourd’hui, ensuite il ne restera que quatre parties. Karjakin est euphorique et va être difficile à rattraper, les parties vont être magiques. Promis on arrête avec les chats et les souris !